* Afin de vous aider à raconter l'histoire d'Abinadi :  Image à plastifier ou a consolider.

http://murrayandmathews.blogspot.fr

 

abinadi.jpg    ici    et ici  

 

 * Les enfants peuvent avoir des difficultés à comprendre comment fonctionne l'inspiration du Saint-Esprit. J'ai toujours utilisé un jeu qui semble les aider à mieux comprendre. Il s'agit de disposer des objets au sol, comme des chaises renversées, des livres, etc. Un enfant a les yeux bandés, il a pour consigne d'avancer dans la salle à l'aveuglette, sans guide, pour trouver la porte de sortie, tout en évitant les objets.  Bien souvent les enfants n'arrivent pas à trouver la sortie s'ils ne sont pas guidés, et se cognent contre les objets.

 

Ensuite, le même exercice est repris mais cette fois avec un autre enfant qui va guider celui qui a un bandeau sur les yeux, en lui indiquant comment éviter les obstacles.

 

Discuter avec les enfants de la signification de ce jeu. Comment il est plus facile d'avancer dans la vie lorsqu'on est guidé par quelqu'un en qui on a confiance.

Au cas où vous n'aimeriez pas  faire un jeu d'obstacle pour une raison de commodité, vous pourriez créer ces obstacles sur papier  de couleurs différentes, par exemple des carrés, des ronds, des rectangles etc. Les coller sur une grande feuille de papier. Les enfants pourront suivre le parcours avec le doigt,  les yeux fermés, et pour faire la différence, vous ou un autre enfant guidera son doigt en deuxième étape pour comprendre que c'est plus facile avec l'aide de quelqu'un de trouver sa voie dans cette vie. (toujours les yeux fermés)

 

Ou alors utiliser  un labyrinthe ou le dessiner, un enfant fait le tracé avec un stylo les yeux fermés, et en deuxième étape sur une autre feuille avec le même labyrinthe vous le guidez pour trouver la sortie. Voici un lien pour trouver des labyrinthes  ici    Ou encore vous pourriez utiliser un tableau noir s'il y en a un dans votre salle de cours, tracer un chemin qui mène à une montagne,  par exemple, et faire de même.

 

 

* Coloriages : http://ayearoffhe.blogspot.fr

 

coloriage-esprit.jpg  ici 

 

* Après avoir expliqué que le Saint-Esprit nous parle en utilisant une petite voix, vous pourriez jouer à Jacques à dit : la personne qui dirigera l'activité parlera d'une voix douce en donnant ses directives, ou bien utilisera une voix forte. Si elle utilise la voix forte, alors ce n'est pas la voix du Saint-Esprit et les enfants ne doivent pas bouger.

 

 Jeu avec un dé pour trouver en quoi le Saint-Esprit peut nous aider. Par exemple chaque fois que le dé se trouve sur une face une fois lancé, l'enfant pourra dire comment le Saint-Esprit l'a aidé, ou bien vous pourriez jouer quelques sceynètes, ou faire des mimes.

 DE-SUR--ESPRIT-SAINT.jpgici  (manuel garderie)

* Vous pouvez consulter la leçon 6 du manuel de la garderie sur le même thème : ici

 

* Expliquer qui est le Saint-Esprit à l'apparence d'un corps humain, que c'est un garçon (homme) qu'il a tous les pouvoirs d'un Dieu. Vous pourriez montrer l'image de Dieu le Père et de Jésus-Christ qui apparaissent à Joseph Smith, et ajouter un troisième personnage sur leur modèle, fait de papier calque, en silhouette.

* Liahona :

-  mars 2012, p 70 "Ressentir le Saint-Esprit" cliquer ici et p 72 l'activité "Invitez l'Esprit" (même lien)

-  juin  2010, p 70, "Il écoute"   ici

 

 

* Enfin j'ai trouvé ces idées suivantes dans le manuel "L'Enseignement pas de plus grand appel" (https://www.lds.org/manual/teaching-no-greater-call-a-resource-guide-for-gospel-teaching/085?lang=fra)

 

Activités de dessin

Pour aider les élèves à comprendre les principes de l’Evangile on peut, entre autres, leur faire faire des dessins. Le dessin leur permet de faire des découvertes et d’exprimer ce qu’ils ont compris et ce qu’ils ressentent au sujet des histoires et des principes de l’Evangile commentés.

 

Exemples d’activités de dessin

  •  

    Demandez aux élèves de faire des dessins qui ont trait au thème de la leçon. Par exemple, vous pouvez leur demander de dessiner leur maison, leur famille, une fête, la dîme ou la préparation pour aller au temple.

  •  

    Demandez aux élèves de faire une peinture murale ou une chronologie ayant trait à la leçon. Demandez-leur de travailler ensemble sur une longue feuille de papier.

  •  

    Racontez une histoire. Demandez ensuite aux élèves de faire un dessin qui exprime leur version de cette histoire.

  •  

    Après avoir raconté une histoire, demandez à chaque personne de faire un dessin sur une partie précise de l’histoire. Demandez aux élèves d’utiliser leurs dessins pour raconter de nouveau l’histoire. Vous pouvez assembler les dessins pour les exposer ensemble (voir «Boîtes àrouleaux», pp. 161).  

  • Directives pour diriger une activité de dessin

    Lorsque vous demandez à des personnes de dessiner pendant la leçon, veillez à ce que l’activité ait un lien avec les principes que vous enseignez. Ne laissez cependant pas l’activité devenir le point central de la leçon. Veillez à ce que l’activité soit suffisamment simple pour que les élèves puissent la terminer rapidement. Assurez-vous que tout le matériel nécessaire est prêt.

    Encouragez les à utiliser leur imagination pendant qu’ils dessinent. Essayez de ne pas pousser les élèves à dessiner d’une façon précise. Lorsqu’ils dessinent, félicitez-les de la même façon. Si vous ne savez pas ce que représente le dessin d’un élève, ne lui demandez pas «Qu’est-ce que tu dessines?» Demandez simplement: «Parle-moi de ton dessin.»

    De temps en temps, vous pouvez utiliser les coloriages de L’Ami. Lorsque des enfants colorient des images du Sauveur, rappelez-leur qu’ils doivent faire preuve de respect et de recueillement.

    Le moment de poursuivre la leçon venu, vous pouvez demander à vos élèves de parler de leur dessin aux autres. Demandez-leur quel est le lien entre leur dessin et la leçon. Invitez-les à exprimer leurs sentiments au sujet de ce qu’ils ont dessiné. Il est parfois utile d’afficher les dessins pendant le reste de la leçon.

    Si vous instruisez une classe à l’Eglise, encouragez les élèves à montrer leur dessin à leur famille. Cela les aidera à se souvenir de ce qu’ils ont appris. Cela donnera aussi une occasion aux parents de discuter des principes de l’Evangile avec leurs enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil