Jour de Sabbat : 6 traditions sans écran.

 

Par Jannalee Rosner avec extrait du livre de
Kimberley Bytheway ( LDSliving).

http://lesmormons.net/

 

 

" Une fois plus âgée, je me suis de plus en plus aperçue que mes activités du jour de Sabbat impliquaient un écran. Que ce soit pour lire mes Écritures sur mon ipad, où pour
regarder des vidéos de la bible sur mon ordinateur ou encore pour faire un FaceTime avec un vieil ami, ce que j’avais l’habitude de faire enfant le jour de Sabbat, s’est
perdu dans le monde accaparant des écrans et de la technologie. Mais en parcourant le livre de Kimberley Bytheway « Traditions: Creating Memories to Draw Your Family Close » (Traditions : créer des souvenirs pour rapprocher votre famille), je me suis souvenue de la paix que je ressentais grâce aux traditions simples du dimanche,même sans un écran.

 

1.Écrire dans son journal personnel


« Les dimanches après-midi sont des moments propices pour s’asseoir en famille pour que chacun puisse écrire dans son journal. Lorsque les enfants sont jeunes ils peuvent dicter à leurs parents et ceux-ci écriront les pensées et les sentiments des jeunes esprits. Il nous a été commandé d’être conservateurs de nos souvenirs, et quel meilleur moment que de pouvoir s’asseoir pour prendre le temps d’écrire nos pensées, qu’en ce dimanche après-midi ? Et si vous ne vous sentez pas l’âme d’écrire vous pouvez toujours parcourir de vieux journaux. J’aime beaucoup parcourir mes vieux journaux ils me permettent de voir ma progression ainsi que les réflexions et les sentiments que j’avais en ce temps là.


2. Une entrevue avec Papa


Une fois par mois, le père de famille peut avoir une entrevue avec chaque membre de la famille (y compris son épouse). C’est une belle opportunité pour suivre les progrès spirituels, émotionnels et même sociaux de chacun. Je me souviens d’avoir eu des entrevues père-fille le dimanche après-midi. c’était un moment où je pouvais avoir toute l’attention de mon père. On pouvait passer du rire aux problèmes à aborder, prier ensemble et ça donnait vraiment la tonalité de notre jour de Sabbat. 

 

3. Les mercis des réunions de l’Église

 

Après les réunions, asseyez-vous en famille et discutez des choses que vous avez apprises durant la réunion de Sainte-Cène. Ensemble, écrivez des petites cartes de remerciement pour les personnes qui ont parlé, en mentionnant les choses spécifiques qui vous ont touchées dans leurs discours. Vous pourriez aussi prendre le temps d’apporter vos cartes accompagnées d’une petite douceur, aux personnes qui ont eu un impact dans votre journée de Sabbat. Nous n’avons jamais fait ce point à la maison, mais je pense que c’est une bonne idée aussi de se donner une motivation supplémentaire pour écouter et apprendre plus des discours donnés. Si vous voulez changer un peu chaque semaine vous pourriez aussi écrire à vos proches, ou des missionnaires qui sont trop loin pour que vous puissiez les visiter régulièrement.

 

4. La mélodie du dimanche


« Pendant le jour de Sabbat, laissez raisonner de la musique appropriée dans vos maisons pour permettre à l’Esprit de régner tout au long de la journée. La musique sera un bon rappel pour aider votre famille à garder le jour de Sabbat sain.» Chaque dimanche matin, au travers du système audio de la maison, mon réveil était rythmé au son du Choeur du Tabernacle ou d’un autre chanteur de l’Église. C’était vraiment un bon moyen pour que l’Esprit soit présent dans notre maison avant que nous la quittions
pour aller à l’Église.


5. Surprise du dimanche


Le dimanche matin aidez vos enfants à ressentir que celui-ci est vraiment un jour spécial bien différent des autres jours de la semaine. Vous pourriez cacher en dessous de leurs oreillers une petite surprise sucrée pour leur souhaiter un doux réveil.Cela a du sens même si je n’ai pas entendu quelqu’un dire qu’il avait appliqué ce conseil. En tant qu’enfant même une chose aussi anodine qu’une petite douceur peut rendre une journée encore plus spéciale, plus importante.

 

6. Une liste d’activités acceptables


Vous pourriez avoir une liste accrochée dans la pièce familiale principale, ou dans une autre pièce commune, celle-ci pourrait comporter un nombre d’idées d’activités adaptées au jour de Sabbat. Cela permettrait aux enfants d’avoir une idée claire de ce
qui est convenable et de ce qui ne l’est pas, au lieu de se demander ce qu’ils peuvent bien faire. Même si nous n’avons jamais écrit une liste de choses à faire, nous demandions suffisamment de fois à notre mère, quoi faire le dimanche que nous savions déjà ce qu’elle allait nous répondre. écrire dans nos journaux personnels, jouer des cantiques au piano ou encore se promener en famille faisaient partie de mes activités préférées.

 

Comment pouvez-vous vous assurer que votre comportement le jour du sabbat vous apportera de la joie ?

 

Retour à l'accueil